TAMARA - Retour amoureux - Tarots - Voyance
LES TAROTS
 
J'utilise différents Tarots et supports
 
Le tarot divinatoire se pratique depuis des siècles
 
Traditionnellement inventé par les égyptiens, l'usage du tarot en tant qu'outil de divination a été popularisé vers le 11ème siècle. A l'époque, les figures étaient gravées sur du bois ou de l'écorce, et seules les arcanes majeures s'y trouvaient. Les tarots sont un bon outil de divination à court terme (jusqu'à 3 ans) et permettent de répondre aux questions binaires (oui / non).
Je les pratique avec les arcanes mineures et majeures, pour le tarot marseillais, et les complète avec un oracle de Béline, d’autres Tarots symboliques ou un tirage de runes nordiques.
FONCTIONNEMENT INITIAL DU TAROT
L'esprit dans lequel il a été créé
 
Quand l'être s'incarne, il est pris en charge par l'une des quatre catégories ou "collèges" dans lesquelles les anciens décomposaient la société :
 
*Ceux qui produisent et qui fabriquent : leur "enseigne" est la Papesse, leur élément : la terre . Les bâtons
 
* Ceux qui vendent et font circuler l'argent : l'Impératrice est leur "enseigne", leur élément :  l'eau . Les deniers
 
* Ceux qui défendent et qui gouvernent : leur "enseigne" est l'Empereur, leur élément : le feu . Les épées
 
* Ceux qui enseignent et qui guérissent : le Pape est leur "enseigne", leur élément :  l'air.  Les coupes
 
L'être va suivre l'éducation traditionnelle de ces collèges.
Au sein des familles il recevra successivement les enseignements de sa grand-mère la Papesse, de sa mère l'Impératrice, de son père l'Empereur et de son grand-père le Pape.
 
La grand-mère montre à l'enfant comment prendre contact avec le monde extérieur par la matière, avec les cinq sens.
La mère lui fait prendre contact avec le monde social par la circulation de l'argent, la gestion de la maisonnée.
 
Le père lui transmet la puissance physique, lui montre l'autorité qui en découle, le fait entrer dans le monde des hommes. Enfin, le grand-père a la charge des transmissions intérieures par la mise en mot de ses connaissances et les expériences transformatrices.
 
La Papesse, l'Impératrice, l'Empereur et le Pape sont assis sur des trônes :
c'est ainsi que les perçoit l'enfant, comme des archétypes,
des modèles tout-puissants.
 
A eux quatre, ils sont l'assise de toute société humaine.